Parenthèses vu par…

Je vais parler de Parenthèses de Marine Guizy.

J’ai beaucoup apprécié ce court-métrage documentaire, par la façon dont il a été filmé ainsi que son traitement en post-production.
Les images en noir et blanc viennent sublimer ces portraits de femmes qui sont chacune très attachantes par leur personnalité unique.
On se sent rapidement proches d’elles, sûrement car les interviews sont très naturelles et discrètes, inscrites dans leur vie de tous les jours. On fait, comme Marine, la réalisatrice, partie de leur vie et chacune devient très touchante dans sa façon d’être.
J’ai beaucoup apprécié la fin de chacun de ces portraits de femme, qui se détache du documentaire et laisse s’exprimer chacun des personnages très librement.
La lumière vient dans cette œuvre illuminer les visages pour les mettre en valeur, nous marquant de leur beauté naturelle.
Ce documentaire est donc un portrait de femmes modernes, un peu perdues dans une société très identitaire.

Lucas Gaborieau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s