Free to Rock vu par…

Free to rock raconte l’histoire de la guerre froide, et le rôle qu’y a joué le rock and roll. Sympathique à regarder, c’est un film à gros budget : il est bien monté, enchaîne les séquences de concerts mythiques, ponctués par de nombreuses interventions de chanteurs, musiciens et hommes politiques qui ont vécu l’événement. Cela dit, en tant que film américain, il reste pro-américain : le côté de l’URSS y est très peu représenté. On peut comprendre qu’il y ait peu de témoignages et de chanteurs soviétiques à l’époque, à cause de la censure de ce genre musical, mais il aurait été appréciable d’utiliser plus de témoignages russes, par exemple de musiciens d’autres genres. La musique y est présentée surtout sous la forme des concerts : de la construction à la destruction du mur de Berlin, le film présente les concerts qui ont marqué le monde du rock, en débordant même parfois sur d’autres genres, de The Flowers jusqu’à Metallica en passant par les Beatles… On y apprend l’évolution du rock en Occident et en URSS, ce qui permet de comparer année après année.

Killian Denis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s