KONELĪNE: Our Land Beautiful vu

 

Ce documentaire canadien traite des différentes populations vivant dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique. C’est une réelle “claque” audiovisuelle, avec des paysages à couper le souffle, captés avec simplicité mais avec tant de talent. Un des points forts important à aborder au sujet de ce documentaire est la prise de son. Quand il s’agit d’interview, donc d’interaction avec la voix, elle reste classique, en accord avec les codes du genre. Il faut noter toutefois les variations pour les chants des communautés apaches, qui créent un son atténué et flottant dépassant le terme de musique pour devenir une émotion. Pour ce qui est du son d’ambiance, cela devient tout de suite plus complexe : nuances, transitions inhabituelles, accents mis sur des sons et bruits de la nature, sur des actions du quotidien. Le tout donne un cachet, nous immerge pendant 1h36 et nous emporte dans cette aventure qui ne peut que nous faire rêver vu la beauté des paysages et ce qu’il s’y passe. Une expérience hors du commun, difficile à décrire : chaque vision personnelle peut y découvrir les raisons de nombreux compliments à lui faire.

Etienne Le Goff.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s