Watatu vu par…

C’est un film réalisé par Nick Reding, en partenariat avec l’ONG kényane SAFE Pwani, qui se sert du théâtre de rue et des différents  films et programmes communautaires pour éduquer, inspirer et délivrer le changement social. Il raconte l’histoire de deux amis d’enfance, Jack et Salim, qui se retrouvent par le plus grand des hasards voisins de palier, car Jack est venu aménager à Mombasa avec sa femme et sa belle-mère. Jack est devenu policier et  sa famille est chrétienne, originaire de Nairobi, tandis que Salim est vendeur de poulet et sa famille est musulmane, originaire de la côte. Salim doit aussi s’occuper de son neveu Youssef qui est en train de prendre parti pour les extrémistes religieux. Tout le propos du film est donc basé là-dessus, à savoir le conflit ethnique et religieux entre les différentes communautés, la radicalisation  et la frustration des jeunes étudiants, pour qui l’avenir est compromis. C’est un film très intéressant et original au niveau de sa structure car il propose au public qui est directement concerné par ces problèmes, d’interagir, en se prêtant  au jeu d’acteur pour créer une fin alternative au film. Le but étant que les villageois s’interrogent et trouvent une façon de s’unir et de vivre en paix. Le réalisateur a choisi de filmer les représentations théâtrales et d’inclure les meilleures d’entre elles dans le film. C’est une expérience inédite au cinéma et qui a eu un impact majeur sur la population au Kenya.

Zacharie Nyoli.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s